Le bonheur n’est pas une question de chance, ni de parfaites circonstances.
N’attends pas de posséder tout ce dont tu désires ou de ne rencontrer plus aucun problème dans ta vie. Être heureux n’est pas non plus un état d’esprit inaccessible : à mon sens, ça veut avant tout dire « Je suis bien dans mes pompes, bien dans ma peau et je sais apprécier la vie dans laquelle je me trouve. »

1 – Te trouver des excuses

C’est clair, c’est difficile d’admettre que l’on a tout fait foirer ou que nous avons commis une erreur.
Mais, admettre tes erreurs et arrêter de blâmer les facteurs extérieurs te permettra de reprendre le contrôle de ta vie.
En te cherchant constamment des excuses, tu n’apprendras jamais de tes erreurs et ta situation n’avancera pas. Il est nécessaire que tu réalises qu’en te déresponsabilisant, tu gaspilles ton temps et ton énergie.
« Celui qui est bon pour chercher des excuses est rarement bon à faire autre chose. » – Benjamin Franklin

2 – Avoir peur de l’échec

As-tu déjà eu si peur d’échouer que tu as finalement préféré ne rien tenter ou de minimiser tes efforts pour éviter la possibilité d’un plus grand échec ?
(Moi oui !)
La peur de l’échec peut être totalement paralysante, t’amener à ne rien faire et donc résister à aller de l’avant. Mais lorsque tu laisses la peur arrêter ta marche en avant dans la vie, tu es susceptible de rater de belles opportunités et expériences en cours de route.
Sache que 8% de nos peurs seulement sont justifiées, elle sont bien souvent créées de toutes pièces par notre imaginaire – essaie de te convaincre qu’elle n’existe pas, que toi seul la fait vivre.
En te mouillant pour un challenge, tu as bien évidemment une chance d’échouer mais n’oublie pas que tu en as aussi une autre d’y parvenir.

« Si tu apprends quelque chose de la défaite, alors tu n’as pas vraiment perdu. » Zig Ziglar

3 – Ne pas être reconnaissant

Ta mère, ta moitié, tes potes t’ont ils déjà taxé d’ingrat ? Et parfois te sens tu incapable d’apprécier la beauté, la nature mais aussi l’amour qui t’entourent ? Il existe de nombreux moyens d’être plus heureux mais je pense que le plus efficace et le plus puissant sur moi est la reconnaissance.
Récemment je me suis intéressée à une étude sur le sujet réalisée par Robert Emmons, qui justifie que la gratitude a un effet positif sur le bien être émotionnel, physique et social.
Il explique notamment que les personnes qui ressentent de la gratitude, cultivent plus d’émotions positives comme la vitalité et la joie mais surtout moins d’émotions négatives comme la jalousie, la colère ou la frustration. Elles se sentent moins seules et isolées, sont plus serviables et généreuses et ont plus d’affinités avec les autres.
J’en parle un peu dans ma vidéo « Comment trouver l’inspiration et rester inspiré »

4 – Procrastiner

Si tu es de ceux qui remettent toujours tout au lendemain, tu connais bien le stress et la douleur que cette pratique engendre. Même si parfois tu as envie de faire quelque chose, il en est toute une autre de trouver la motivation nécessaire. Sache d’abord que la procrastination est différente de la flemme. La flemme est justifiée par la fatigue, la procrastination, elle, l’est souvent par la peur : peur du jugement, perfectionnisme « Je préfère ne rien faire que de le faire mal », manque de confiance en soi, peur de l’inconnu, peur de la réussite.
Sur le moment, tu as l’impression de te protéger d’une émotion, d’une frustration… pour subir la même rengaine le lendemain.
Quoi qu’il en soit, c’est une véritable stratégie d’échec et d’autosabotage et il faut que tu t’en débarasses. Si tu veux que je te parle de mes trucs et astuces pour tourner le dos à la procrastination dans un prochain article, n’hésite pas à me le faire savoir dans les commentaires.

5 – Prétendre

Arrête de prétendre, d’incarner une personne que tu n’es pas : tu t’y perdras ! Ne prétends pas être plus fort, moins sensible, plus confiant, plus tolérant ou que sais-je encore, que tu ne l’es pour que l’on t’apprécie. De cette façon, tu attireras des personnes ou des réactions qui ne te correspondent pas. Ce n’est pas grave de pleurer, pas grave de douter, pas grave de ne pas comprendre, pas grave d’être paumé. Pour attirer les autres vers toi, des personnes qui sauront t’entourer et t’aimer sincèrement, fais tomber le masque et accepte d’être toi-même !

6 – Juger

Arrête de cataloguer les choses et les personnes que tu ne comprends pas. Petit à petit essaie de laisser tomber les étiquettes telles que « bizarre », « different » et surtout de les associer à « danger ».
T’ouvrir aux autres et au monde sont les meilleures manières de t’offrir l’opportunité de vivre des rencontres et des expériences positives mais surtout enrichissantes.
Les gens jugent souvent parce qu’ils ont peur du changement: tu sais, je pense qu’un esprit ne fonctionne bien que lorsqu’il est ouvert à de nouvelles choses.

7 – Vouloir tout contrôler

Lâche prise ! Il y a énormément de choses que tu ne pourras jamais contrôler au cours de ta vie et ce, malgré toute l’énergie que tu pourras y mettre : Cela inclut des événements mais aussi des personnes.
J’aurais mille choses à te dire sur ce sujet, peut être parce que j’en ai payé les frais récemment. J’ai vécu une histoire d’amour avec une personne qui avait le besoin de contrôle sur beaucoup de choses, dont moi. Il avait besoin que je sois à son image, comme il avait imaginé que je devais être, que son futur serait. On s’est beaucoup aimé mais on s’est aussi beaucoup blessés et surtout épuisés tous les deux : je ne pouvais pas devenir une toute autre personne, je subissais alors ses reproches et sa frustration parce que sa vie avec moi, ma personnalité, ne correspondaient pas aux plans qu’il avait pu élaborés. J’ai fini par partir, parce que s’il y a beaucoup de choses sur lesquelles tu ne peux pas avoir le contrôle, tu peux décider par contre de te défaire, de te détacher des choses et des personnes qui te font du mal.

8 – S’entourer de personnes toxiques

On en vient alors naturellement à parler des personnes et des relations toxiques. Il est impossible d’être heureux, si l’on garde des relations toxiques dans notre vie.
Une personne toxique pour toi, sera une personne qui prétend t’aimer, qui t’aimera même sans doute, et que tu aimeras en retour : un parent, un ami, un amant qui pourtant ira à l’encontre de ton développement, de ton épanouissement.
Je te donne quelques exemples pour que tu puisses mieux comprendre : ce sont des personnes qui te jugent, te rabaissent, te manipulent, qui te séduisent pour mieux te contrôler ensuite, ce sont celles qui jouent avec tes sentiments ou qui abusent de ta bonté. Ce sont celles aussi qui te font un compliment mais presque toujours accompagné d’un reproche habilement déguisé. Celles qui détruisent ton moral par leur négativité ou bien qui se complaisent dans un rôle de victime et qui sollicitent ton aide sans avoir réellement envie de sortir la tête de l’eau.
Attention, soyons clairs, je ne dis pas que toutes les personnes qui demandent de l’aide sont toxiques, ni même celles qui ont parfois besoin d’exprimer leurs frustrations, leur mécontentement pour être entendues.
Il arrive souvent que l’on conserve ces relations toxiques par habitude, par attachement ou simplement parce que nous n’en avions pas encore pris confiance.
Sache qu’elles sont vraiment néfastes pour ton estime de toi, ton bonheur et ta joie de vivre.
Ce sont de ces personnes qu’il vaut mieux t’éloigner.
Je ne pense pas qu’il faille les détester, ni leur en vouloir pour les sortir de ta vie. Tu peux simplement couper les ponts, sans t’alimenter de haine et de rancune. Tu sais, certaines d’entres elles ne sont pas complètement conscientes de tout ce mal être qu’elles déclenchent mais il ne sert à rien d’essayer d’amener ces personnes toxiques à comprendre ou à les changer : tu t’épuiseras avant même d’obtenir un résultat. Elles sont malheureusement souvent noyées dans ce tourbillon dont elles sortent difficilement à moins de fournir de très gros efforts et d’y amener une réelle prise de conscience.

9 – Donner trop d’importance à ce que pensent les autres

Je pense que trop de personnes mènent une vie qui ne devrait pas être la leur.
Pour aspirer à être heureux, tu ne peux pas te permettre de baser ta vie sur les attentes des personnes qui t’entourent. Tu ne pourras jamais satisfaire tout le monde et donc à ton tour trouver satisfaction dans ce fonctionnement.
N’oublie pas d’écouter ta voix intérieure, tes besoins et tes désirs !
Tu n’as qu’une seule vie (jusqu’à preuve du contraire) celle-ci, maintenant. Alors vis la pleinement, et ne laisse pas les opinions que peuvent avoir les autres sur toi, te dévier de ta voie !

10 – La négativité

Arrête les discours négatifs ! Beaucoup de personnes se font du mal et blessent les autres à cause de la façon négative avec laquelle ils perçoivent les choses et elles mêmes. Ne crois pas toutes les pensées qui te passent par la tête – surtout si elles sont négatives et contre productives. N’oublie pas que ce n’est qu’un point de vue et que tu peux en changer.
Tu peux par exemple traverser une rue pour prendre ton bus et le vivre de de deux façons totalement différentes :
La 1ere : Tu sors de chez toi, le voisin a encore laissé trainer ses poubelles dehors, tu ramasses ton courrier et réalise que personne ne t’a envoyé de cartes postales et donc pensé à toi pendant ses vacances, tu traverses la rue, manque ton bus pour aller faire tes courses à cause de ce putain de feu piéton qui a mis trois heures à passer au vert : journée de merde.
La 2nde, Tu sors de chez toi et remarque que ton voisin a installé des géraniums dans ses jardinières, c’est joli et ça sent bon, tu ramasses ton courrier : ouf pas de factures ! Tu traverses la rue, manque ton bus de peu mais ce n’est pas grave, tu avais un peu de temps devant toi et il fait bon par ce mois d’Aout : tu attends donc patiemment sur le banc de l’abribus et tu observes les passants, le vieux monsieur qui va chercher son pain, la factrice qui salue chaleureusement les commerçants, la jeune maman qui balade son bambin avec sa poussette, l’oiseau qui a fait son nid dans l’arbre à côté de toi : tu as de la chance d’habiter dans une ville si dynamique et paisible. Tu en as presque oublié que tu as raté ton bus. C’est une bonne journée.
J’espère que ces quelques conseils t’auront inspiré et t’auront peut être aidé à comprendre que le Bonheur est à portée de main et que toi seul peut en décider.
N’hésite pas à me signaler dans les commentaires si tu as envie que j’approfondisse certains points dans des articles ou vidéos que je leur consacrerai, comme les relations toxiques ou la procrastination par exemple.
Bisous !!